Articles

Trouver une agence de communication à Boulogne sur Mer

In Communication on March 6, 2017 by gab140 Tagged: , , ,

Vous pouvez avoir besoin d’un site web pour votre entreprise du boulonnais. Dans ce cas précis, demandez un devis à une entreprise de création de site internet à Boulogne sur Mer. Vos besoins peuvent être plus large. Que cela du print (création d’affiches, cartes de visite, packaging …), de l’événementiel (organisations de salons, manifestations…) ou du graphisme (création d’une identité visuelle) dans ce cas tournez vous vers une agence de communication. Elle doit pouvoir vous conseiller en matière d’élaboration et de mise en oeuvre de votre stratégie en communication. Si elle ne possède pas des compétences adéquates en interne, elle fera appel à des prestataires extérieurs.

Pour vous aider à sélectionner votre agence en communication sur le boulonnais, voici une liste non exhaustive des principales agences de Boulogne sur Mer.

Débutons notre présentation avec l’agence Accima. Celle ci se propose de créer votre identité visuelle. Elle propose pour cela la création de plaquettes de présentation, la création de design d’exposition et le tournage de vidéos. Elle peut également réaliser votre site vitrine sur Boulogne ainsi que votre site de e-commerce.

Parmi ses clients, on trouve l’office de tourisme de Wimereux, les meubles Bal et ERDF.

Le site de l’agence : www.accima.fr

L’agence de communication Bravo est composée d’une équipe qui se charge de réaliser votre stratégie en communication. Parmi ses clients on trouve le groupe Virgin, la brasserie noyon, l’atelier des affineurs ou encore la biscuiterie de la Côte d’Opale.

Le site de l’agence : www.bravo.fr

L’agence de conseil en communication un air de campagne vous accompagne dans la création de votre stratégie en communication off-line et on-line. Parmi ses clients on trouve Direct Océan, Eurotunnel, Batinor, Sitac etc…

Le site de l’agence : www.unairdecampagne.com

Enfin Coteo est la grosse agence en communication à Boulogne sur Mer. Elle vous permet de réaliser des campagnes publicitaires en radio (pour exemple). Elle réalise des sites internet sur le littoral Nord. Elle organise plusieurs salons. Et s’occupe de la création de votre charte graphique.

Le site de l’agence : www.coteo.com

Si votre besoin spécifique est la création et le référencement de votre site d’entreprise, il est préférable de s’adresser à des agences web. Elles sont spécialisées dans les métiers de l’internet. Et le site internet n’est qu’un élément de la stratégie en communication d’une entreprise.

Articles

Référencement naturel d’une agence immobilière : quelles solutions ?

In SEO, Uncategorized on May 31, 2016 by gab140 Tagged: , ,

Le référencement naturel du site d’une agence immobilière demande de répondre à une problématique bien spécifique. Nous allons ici en faire une petite présentation et donner des réponses.

Pour les agences immobilières, être visible sur internet est devenu une priorité. Pour la majorité d’entre elles, cette visibilité passe par la publication de leurs annonces immobilières sur des sites spécialisés (moyennant finance). Pour ceux qui ont créé leur propre site internet la solution Adwords est, dans un premier temps, une solution très séduisante. Lancer une campagne Adwords permet d’obtenir un retour sur investissement (ROI) immédiat. Cependant, cette solution se révèle rapidement temporaire. Face aux enchères des sites d’annonces immobilières (type logic-immo.com), le coût d’une campagne pour une petite agence devient vite insupportable. Pour le propriétaire d’un site d’agence immobilière, la solution pérenne et qui  donne le meilleur ROI reste le référencement naturel, ou faire appel à une prestation SEO

 Une agence pour le référencement de votre agence immobilière

référencement agence immobilière

source : https://pixabay.com/

La problématique :

Comme pour les sites internet à référencer, la prestation SEO débute par la réalisation d’audits. Un audit technique va permettre de définir les freins à la bonne indexation des pages du site par Google. Un audit sémantique permettra de dessiner le champ sémantique du secteur d’activité. Au terme de ces travaux, des recommandations sont données.

Pour le cas d’un site d’agence immobilière, les principaux freins au bon référencement et positionnement sont les suivants :

– un contenu qui se limite qu’aux seules annonces immobilières.
– du contenu dupliqué.
– des annonces rédigées avec des fautes de frappe, des abréviations ou des fautes d’orthographe.
– des balises title non optimisées.
– des balises descriptions vides ou dupliquées
– des urls non réécrites
– des sites non responsive design
– des fichiers images trop lourdes
– des liens brisés
– des comptes créés sur les réseaux sociaux (Google++, Facebook, Twitter…) non mis à jour.

Des solutions simples :

Si les considérations techniques demandent l’intervention d’un professionnel, certains points peuvent être corrigés par l’éditeur du site immobilier.

Cela commence par la rédaction des annonces immobilières. Il est nécessaire de rédiger du contenu original. Qu’est qui ressemble le plus à une annonce immobilière qu’à une autre annonce immobilière. Un texte que l’on retrouve également sur les autres sites d’annonce. L’objectif ici est d’éviter le contenu dupliqué.

Il est également conseillé d’éviter les abréviation et de rédiger des phrases complètes (sujet + verbe + complément). Un travail nécessaire afin de développer la longue traine.

Les annonces immobilières s’accompagnent de photos pour mettre en valeur le produit. Il est conseillé de compresser les fichiers images afin de ne pas surcharger le temps de chargement.

Enfin, pour se démarquer des autres sites immobiliers, vous pouvez mettre en ligne un blog. Les billets mis en ligne serviront à mettre en avant votre expertise et à publier du contenu original.

Articles

La publicité virale est mal aimée par les internautes

In Marketing on August 6, 2013 by gab140 Tagged: , , ,

Si en France il existe un marché en pleine croissance, il s’agit de la publicité sur internet. En effet, son chiffre d’affaires a augmenté de 5,3 % en 2012. Le paradoxe est que cette publicité est largement rejetée par les internautes. C’est un sondage réalisé par l’IFOP et publié le 27 Juin qui nous l’apprend.

Si les annonceurs sont intéressés à investir dans la pub sur internet, c’est qu’elle est personnalisable. Ainsi, le volume des dépenses était de 1,755 milliards d’euros en 2012. Une hausse de 5,3 % par rapport à 2011. Et selon le CSA, les recettes publicitaires se montaient à 1,787 milliards d’euros. La part importante est réalisée par le référencement.

Par publicité personnalisable, on entend la publication d’annonces en concordance avec l’intérêt de l’internaute. Qui n’a pas reçu de mails, ou spam, sur des produits pharmaceutiques après avoir visité des forums médicaux. Qui n’a pas vus apparaître d’encart publicitaire vantant la dernière golf après avoir visité des sites automobiles ?

Cependant, cette publicité ciblée est devenue agaçante pour l’internaute. Ainsi, selon l’IFOP, 2 français sur 3 ne sont pas favorables à ce type de communication. Dans le détail, 85% des sondés n’apprécient pas l’utilisation de leurs données personnelles par les sites visités (historique de navigation, cookies, requêtes tapées sur Google…). Les français préfèrent la publicité sous forme de bannières, plutôt que la pub virale ou interactives. Pour  90 % des internautes français la publicité est trop “omniprésente”. Elle fait perdre du temps. Elle est trop intrusive. Et elle est même parfois stressante.

Voici une étude qui fera réfléchir les annonceurs. Quel avenir pour la publicité virale en France ? La réponse sera donnée dans les années à suivre. Mais, comme la gratuité a un coût, je ne mettrai pas ma main à couper que la situation s’arrangera pour nous, les internautes…

Source : la Tribune

Articles

Quelques conseils en référencement naturel

In SEO on September 28, 2012 by gab140 Tagged: , ,

Un minimum de travail doit être effectué sur un site internet pour le voir indexé dans la base de données de Google. Un référenceur web doit effectuer un certains nombre de tâches. Celles-ci vont du plus simple au plus complexe. Cependant, si on veut optimiser le référencement naturel de son site, il existe quelques astuces simples à mettre en oeuvre. En voici une liste non exhaustive.

Tout d’abord, il faut veiller à ce que le robot qui indexe les pages présentent sur internet identifie de quoi il s’agit. Pour cela, il faut mettre un titre différent à chacune des pages qui composent votre site internet. Dans ce titre, vous pouvez par exemple mettre le nom de votre entreprise + le nom de la rubrique où se trouve l’internaute. Le titre d’une page, dans le code HTML, se place entre les tags <title> et </title>.

Ils existent également des “tags” dénommés “META” qui permettent de fournir diverses renseignement aux robots des moteurs de recherche. Par exemple le tag “META” avec l’attribut “name=description” permet de fournir au robot une description succincte de la page visitée. Très utile à renseigner dans le cas où la page ne propose pas beaucoup de texte. Dans ce cas, Google reprendra la description fournie dans votre code en résultat d’une recherche.

Faites de la réécriture d’url. Veillez à ce que l’internaute et le moteur de recherche qui consultent votre page, puissent identifier  les mots clefs dans l’adresse de votre page. Eviter de faire passer les cessions dans l’url du site.

Concevez une ergonomie simple de votre site. L’internaute doit pouvoir naviguer sur votre site internet à partir de n’importe qu’elle page.

Facilité la vie des robots, utilisez un plan sitemap. Il permet de référencer toutes les pages hébergées sur votre site. Et cela permet d’accélérer l’indexation des pages de votre site.

Sur votre site, placez des liens sur des mots clefs. Plutôt que d’utiliser des termes génériques pour vos liens (du type “cliquez ici”), placer vos liens sur des mots clefs explicités (du type “notre gamme de chaussures”).

Pensez à identifier les fichiers images présents sur vos pages. Cela passe par l’attribut Alt du tag “IMG”. Gardez à l’esprit que les moteurs de recherche ne peuvent lire une image, mais uniquement le texte.

Enfin, souvent sur les sites internet une page inaccessible se traduit par un message “Error 404”. Pourquoi ne pas créer une page, avec un texte développé et un lien retour vers l’accueil qui s’afficherait au lieu du fameux message d’erreur ?

Voila donc quelques conseils qui sont bons à appliquer afin d’accélérer le référencement naturel de son site internet.

Articles

Twitter joue un rôle dans le référencement sur Google

In SEO on May 31, 2012 by gab140

Beaucoup de professionnels se sont posés la question à savoir si le réseau social Twitter a un impact sur le référencement Google ? A savoir si une page twitter peut’elle voir son positionnement amélioré dans les résultats de Google. A priori, la réponse est non. La principale raison est que les liens postés sur le réseau sont en “No Follow”. Contrairement à l’attribut “Do follow” de la balise <a>, cet attribut indique à Google de ne pas suivre le lien posté. Pour ma part, j’ai toujours interprété le no-follow par : “ne pas transmettre du page ranking à l’adresse indiqué. Ce qui n’est pas tout à fait la même chose. Pour ma part, les liens en “nofollow” sont bien suivis par Google. Et c’est une étude faite par Twitition.com qui tend à confirmer mon interprétation.

En effet, suite à l’étude lancée, il apparaît que le positionnement d’une page peut être amélioré à partir de 50 tweets. Et un deuxième palier est passé lorsque l’on passe la barre des 500 tweets. Enfin, 7 500 tweets contenant un lien vers une page permettrait de positionner cette même page dans les premiers résultats de Google. Cependant, pour ceux qui tenteraient de mettre en place une stratégie de positionnement par Twitter, cette étude est à relativiser. Twitition.com est un site de pétition en ligne. Il re-tweet toutes ses pétitions. Ce faisant, le site dispose d’un gros volume de post sur le réseau Twitter. A cela s’ajoute le fait que les pages testées sont celles du site.

Source : cliquez ici

Articles

Sélectionner son agence internet : les écueils à éviter

In Marketing on September 27, 2011 by gab140

Vous avez peut être pour objectif la réalisation d’un site internet. Que cela soit pour votre société, votre association ou pour démarrer votre activité professionnelle sur le internet, le choix d’une agence sérieux est vital.

Pour vous assister, voici quelques points qui doivent provoquer votre attention dans la sélection d’un prestataire internet.

Vous êtes prospecté par un prestataire internet qui n’est pas implanté dans votre région. Préférez un prestataire (agence, freelance) proche de vous. Faites une sélection des agences se situant à proximité de votre entreprise. Renseignez vous sur les références de ces dernières. Sollicitez un devis (gratuit) aux agences internet ayant des références dans la même branche d’activité que la votre. Si vous êtes le propriétaire d’un hôtel, contactez les prestataires ayant réalisés des sites pour des garages. Vous gagnerez du temps dans le délai de réalisation du site.

Pas de précipitation dans la signature du contrat. Ne vous lancez pas sous l’influence du démarcheur. Vous devez apposer votre signature en bas des pages du devis et le Conditions Générales de Ventes. Un délai de plusieurs jours de réflexion doit vous être laissé.

A suivre

Articles

Google Wallet : le porte monnaie électronique

In Actualité on September 23, 2011 by gab140

En France, on a notre porte monnaie électronique qui ne connaît pas un fort succès. Aux Etats Unis, Google tente d’investir ce nouveau marché en lançant une application sur mobile de paiement électronique : Google Wallet.

Uniquement utilisable sur le territoire nord américain, l’application n’est disponible que sur le smartphone Sprint Nexus S 4G pour le moment. Pour pouvoir payer avec son téléphone portable, il faut que le commerçant soit équipé d’un terminal. Un logo signifie que le client peut payer via son téléphone. Il suffit de lancer l’application et de présenter son portable devant le terminal pour être débité.

Maintenant, la question et de savoir si ce mode de paiement va rentrer dans les usages, contrairement à la France.

Voir la démo